top of page
  • Linkedin
  • Facebook
  • TikTok

Microplastiques, quid ?


 

Informations utiles sur l'ingestion des microplastiques :


Les microplastiques dans l'alimentation sont de petits morceaux de plastique, généralement de moins de 5 millimètres de taille, qui sont présents dans les aliments que nous consommons. Ils peuvent provenir de différentes sources telles que les emballages plastiques, les vêtements synthétiques, les déchets plastiques se décomposant dans l'environnement, etc. Ces microplastiques peuvent contaminer les aliments à différentes étapes de leur production, de leur transformation, de leur emballage et même de leur consommation.

 

Les effets néfastes sur la santé humaine de l'ingestion de microplastiques font l'objet d'une recherche croissante. Certaines études ont démontré que les microplastiques avaient des effets néfastes sur la santé, notamment en raison de la libération de substances chimiques toxiques adsorbées sur leur surface ou incorporées dans leur structure lors de leur production. De plus, les microplastiques agissent comme des vecteurs de pathogènes microbiens ou de contaminants environnementaux.

 

Les autorités sanitaires et les organismes de réglementation du monde entier examinent de plus en plus cette question et tentent d'évaluer les risques potentiels pour la santé humaine associés à la consommation de microplastiques. Des mesures sont également prises pour limiter la contamination par les microplastiques dans l'environnement et dans les produits alimentaires, notamment par le biais de réglementations sur les plastiques à usage unique, de techniques de production alimentaire plus durables et de meilleures pratiques de gestion des déchets.

 

L'on retrouve plusieurs milligrammes de particules plastiques dans les plats réchauffés (tupperwares et Co) au four à micro-ondes (préférez le placement dans des assiettes ou plats), les aliments gras préemballés, le gras absorbant beaucoup de phtalates et autres joyeusetés.

 

Évitez les poissons gras avec une vie longue, tels que : saumons*, thon*, aiglefin*, merlan*, etc. Préférez les poissons à chaînes courtes et contenant beaucoup d'oméga 3, sans les métaux lourds : sardines, maquereaux, anchois, harengs, etc.

La perméabilité, le syndrome irritable, … de vos intestins, votre foie et vos reins vous en remercieront ! 

 

*Hormis, les poissons d'élevages bios qui en sus ne contiennent pas d'antibiotiques, contrairement aux poissons d'élevage non biologique.

 

Belle Vie à Toutes et Tous, 

 

 



3 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Mar 14
Rated 5 out of 5 stars.

Pas besoin de faire dans les grandes lignes ! Juste un GRAND et ÉNORME MERCIIIIIIIIIIII ❤️🍀🙌🏼🙏🏼


Prys

Like
bottom of page